Rechercher
  • Fabrice Standler

Spotify et les maisons de disque

Selon un article paru dans le Figaro, Spotify commence à compter ses sous et veut diminuer ses pertes.



De ce que l'on peut comprendre, c'est que les majors du disque (Sony, Universal Music...) avaient un revenu minimum assuré avec les anciennes négociations. Mais maintenant que le streaming est en forte augmentation, leurs revenus aussi ! Ce qui n'est pas pour plaire aux plateformes musicales... Deezer est le plus embêté dans l'histoire, car l'un de ses actionnaires est une firme importante du disque et a donc comme qui dirait le train arrière entre 2 chaises :-)